Nolinor Aviation ajoute un Boeing 737-300 à son parc aérien

Nolinor Aviation ajoute un Boeing 737-300 à son parc aérien

Le transporteur offrira des destinations plus éloignées et sans escales à travers le Canada, les États-Unis et ailleurs dans le monde

Nolinor Aviation annonce qu’elle ajoutera un Boeing 737-300 à son parc aérien composé d’aéronefs 737-200, ce qui lui permettra d’offrir dès le printemps prochain plus de places, un confort accru et plus de flexibilité à sa clientèle. Nolinor, basée à Mirabel depuis 2005, devient ainsi la seule compagnie aérienne au Québec à posséder ce type d’aéronef.

Ce Boeing 737-300 peut adopter différentes configurations, dont une de 130 places classe économique, une configuration exécutive de 44 places ou une configuration cargo offrant une charge utile de 13 600 kg (30 000 lb).

« L’acquisition de cet aéronef plus moderne comportant une meilleure efficience énergétique nous permettra de réduire notre empreinte carbonique », affirme Jacques Prud’Homme, président de Nolinor. « Le 737-300 représente un ajout important à notre parc aérien actuel, car il rendra possible la mise en place de nouvelles solutions pour nos clients actuels et futurs », conclut M. Prud’Homme. D’ailleurs, l’entreprise québécoise a récemment investi dans la technologie SkyTrack, qui lui permet d’économiser des sommes considérables sur le plan des opérations en assurant un suivi en temps réel de ses aéronefs.

Le 737-300 permettra à Nolinor d’offrir des destinations plus éloignées, sans escales et avec des charges plus importantes. Il sera possible, à titre d’exemple, d’effectuer le trajet Montréal – Mexico en 5 h 30. De plus, le confort et les commodités à bord permettront aux voyageurs d’apprécier un service en vol de qualité supérieure aux lignes régulières. L’aéronef permettra, entre autres, de desservir des clubs sportifs, des troupes artistiques (par exemple des orchestres), des congressistes, des groupes touristiques et même servir d’avion de remplacement pour d’autres transporteurs.

Caractéristiques du 737-300

Le Boeing 737, qui portera l’immatriculation C-GNLQ, est équipé de moteurs à réaction à haut taux de dilution CFM56 de CFM International, afin de réduire la consommation de carburant et respecte les limites d’émissions sonores de niveau 3, fixées par l’Organisation de l’aviation civile internationale. Malgré les nouveaux moteurs et l’allongement du fuselage de 2,64 m (104 po) par rapport au 737-200, le 737-300 conserve 80 % de l’ensemble des pièces et requiert le même équipement de manutention au sol que le 737-200. Sa vitesse de croisière maximale est de 908 km/h (491 Noeuds) et sa vitesse de croisière optimale est de 794 km/h (429 Noeuds). Il peut franchir 4 973 km (2 685 MN) avec une charge normale et un réservoir rempli au maximum de sa capacité.