Nolinor nolise l’Antonov 225

Nolinor nolise l’Antonov 225

Le 1er mai dernier, Nolinor Aviation réalisait un coup de circuit en nolisant le plus gros aéronef cargo au monde pour l’un de ses clients. L’Antonov 225, qui avait quitté l’Ukraine quelques jours auparavant, s’était posé en Chine pour recueillir une cargaison de 1000 mètres cubes d’équipement de protection dédié aux professionnels des soins de la santé pour aider dans la lutte contre Covid-19.



L’aéronef s’est posé vers 20 h 30 à l’aéroport de Mirabel, le vendredi soir, devant des centaines de curieux qui sont venus des alentours pour voir le gigantesque avion atterrir. À bord, 22 membres d’équipages venaient de relier la Chine et le Québec après un arrêt technique à Anchorage, en Alaska.

 

 

Dès son arrivée, l’équipe de rampe de Nolinor Aviation, assisté du personnel du groupe Avjet, a commencé le déchargement de l’aéronef. La cabine intérieure de plus de 42 mètres de long contenait des centaines de boîtes qui ont été chargées à bord de 9 camions poids lourds de Robert Transport ; tout ceci sous la supervision de la sécurité d’Aéroport de Montréal.

« Un gros merci à celles et ceux qui ont travaillé dans les derniers jours à la réalisation du vol d’hier. Plus particulièrement les employés de Nolinor qui ont travaillé au déchargement, l’équipe de Avjet Holding, la flotte de camion de Robert Transport, Aéroport de Montréal, notre partenaire dans ce vol, Momentum Solutions, et Vincent Dufort pour avoir mené à terme du début jusqu’à la fin ce défi. Mention spéciale à Jean-François Lépine O.C. pour son aide en Chine. Merci à ceux qui veulent rester dans l’ombre. Un super merci aux médias pour toute cette visibilité. Un gros merci aux autres que j’ai oubliés et à vous tous pour vos commentaires/rétroactions/photos et beaux mots » a indiqué Marco Prud’Homme, Président de Nolinor Aviation.

L’équipe au sol a travaillé toute la nuit à la manutention du cargo. Vers 5 h 12 du matin, l’ensemble du contenu avait été distribué et l’équipage a débuté les préparatifs pour quitter la région de Montréal. La logistique de ce vol a été rendue possible grâce à la collaboration de Momentum Solutions et l’implication de M. Jean-François Lépine.